Il est très dommage que l’Arabie Saoudite ne soit plus très enclin à accueillir les touristes, car le pays a énormément à apporter au reste du monde. Ceci est, en réalité, dû au fait que les assauts terroristes se font de plus en plus nombreux. Le roi Salman, par le biais du Ministère des Affaires Etrangères, ne souhaite que protéger ses compatriotes.

Quelques généralités

La première puissance économique du Moyen-Orient possède la ville de Riyad comme capitale, véritable refuge historique du pays avec son musée national. Adoptant l’Islam sunnite comme religion d’Etat, la fête nationale des lieux est l’Unification du Royaume qui s’est faite, le 23 septembre 1932. Les habitants y parlent, bien entendu, l’Arabe. Ses villes les plus importantes sont : La Mecque, Médine Jeddah, Haradh, At Ta’if, Al Hufuf, Tabuk, Buraydah et Dammam. La température désertique d’Arabie Saoudite en fait une destination de rêve pour toutes les personnes souhaitant fuir le froid durant les vacances, par exemple.

La Mecque : lieu de pèlerinage islamique

L’histoire nous a enseignés que l’Islam est né en l’an 622 en Arabie Saoudite grâce au Grand Prophète Mahomet. Parmi toutes les règles inscrites dans le Coran, les fidèles musulmans doivent, non seulement prier en se tournant vers la Mecque (cinq fois par jour), mais aussi se rendre vers cette cité, au moins une fois dans leur vie (si leurs moyens le leur permettent) dans le but de se purifier à la source. Notons qu’à part le pétrole qui est assurément la principale source de revenus de l’Arabie Saoudite, on peut aussi compter le pèlerinage.

Toute l’histoire emmagasinée à Riyad

Ou plutôt dans le Musée National de Riyad. Cet endroit sacré relate toute l’histoire de l’Islam, mais aussi de l’univers. Diverses galeries ont été agencées de manière chronologique pour permettre à tout intéressé de faire un voyage quasi réaliste à travers l’histoire.